Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

À quel âge ouvrir un PER ?

CONTENU
Un PER peut s’ouvrir à tout moment tant que son titulaire est résident fiscal français et majeur.

Focus sur les principales phases de vie pertinentes pour ouvrir son PER.

Ouvrir un PER entre 20 et 30 ans, en parallèle d’autres stratégies de long terme (immobilier locatif, assurance-vie, PEA, prévoyance…), représente une solution efficace pour pallier le manque de visibilité des systèmes obligatoires de retraite actuels.

Il est intéressant d’ouvrir un PER au plus tôt pour deux principales raisons :

1. Avoir un long horizon de placement, permettant de diversifier l’épargne

Entre 20 et 30 ans, il est généralement opportun d’opter pour la déductibilité des versements effectués.

En revanche, à la sortie, les sommes seront imposées. Optimiser votre épargne pour espérer en dégager le maximum de rendement permettra de profiter à la fois d’un allègement fiscal immédiat, et d’absorber plus tard la fiscalité de sortie par vos potentielles plus-values.

Votre épargne sera de plus diversifiée entre vos livrets, assurance-vie, PEA et PER, et donc ventilée selon vos besoins et projets.

2. Épargner le plus tôt en complément des systèmes de retraite obligatoire

Diversifier son épargne dès le début de votre activité professionnelle vous permet de répondre à plusieurs de vos objectifs patrimoniaux tels que, par exemple, acheter votre résidence principale, créer votre propre entreprise ou anticiper vos revenus à la retraite.

1. Pour protéger son conjoint et sa famille

Vous avez peut-être déjà mis ou commencé à mettre en place des solutions visant à protéger votre famille : assurance-vie avec clause bénéficiaire parfaitement rédigée, prévoyance en cas d’accident ou de décès, immobilier locatif, donation de nue-propriété à vos enfants…

Avez-vous pensé également à la pension de réversion ?

Aujourd’hui, seul le mariage permet au conjoint survivant de percevoir une partie de la retraite de son partenaire décédé. Et la perception de ce revenu complémentaire assurant une partie du niveau de vie de la famille demande des conditions supplémentaires d’âge et de ressources.

En d’autres termes, quelle que soit votre activité professionnelle, il devient important d’assurer des revenus complémentaires à votre famille en cas de décès de l’un de ses piliers.

Ouvrir un PER avant 50 ans vous laissera un horizon de placement suffisamment élevé pour créer une épargne retraite de précaution.

Cette dernière permettra de compléter les revenus de votre famille, même en cas de décès grâce à la clause bénéficiaire et à l’assurance-décès du PER.

2. Pour anticiper la retraite et diminuer sa charge fiscale 

C’est généralement à partir de 40 ans, après avoir reçu son deuxième relevé de situation individuelle retraite, que l’on commence à penser réellement au montant estimé de ses futures pensions. Les simulateurs de retraite reprennent vos trimestres déjà acquis et calculent à partir de votre parcours professionnel actuel vos revenus futurs à la retraite.

Entre 40 et 50 ans, nous pouvons vous aider à estimer le montant idéal pour alimenter votre PER tous les mois afin de maintenir votre niveau de vie après 65 ans.

En parallèle, vous pourrez choisir selon votre TMI et vos objectifs patrimoniaux, de déduire tout ou partie de vos versements, et ainsi considérablement baisser votre charge fiscale annuelle.

Après 50 ans, l’estimation de votre pension de retraite se précise.

C’est à ce moment-là que vous connaitrez réellement la différence entre vos revenus d’activité actuels et ceux que vous percevrez à la retraite. Cette différence est généralement élevée, la pension de retraite étant calculée sur une moyenne de vos vingt-cinq meilleures années d’activité professionnelle. 

Ouvrir un PER après 50 ans complètera vos placements et investissements déjà réalisés et vous permettra de toucher, à la retraite, soit un capital, soit une rente viagère, soit un mixte entre les deux. 

De plus, c’est généralement après 50 ans que votre fiscalité devient la plus lourde : départ des enfants du foyer fiscal, carrière professionnelle sur son apogée, présence de revenus locatifs…

Si vous vous trouvez dans cette situation, notre équipe de Conseillers Patrimoniaux indépendants vous guideront pour décider s’il est optimal ou non d’opter pour la déductibilité de vos versements.

Il y a des situations où l’âge pour ouvrir un PER n’est pas la principale motivation.

Nous pouvons effectivement vous conseiller d’ouvrir un PER :

 

En cas de perception d’un revenu exceptionnel et élevé

Une prime exceptionnelle peut venir alourdir considérablement votre imposition de l’année. Si vous n’avez pas actualisé votre taux de prélèvement à la source ou si vous ne souhaitez pas le faire, une forte régularisation sera à prévoir en automne N+1.

Vos versements sur un PER peuvent être déductibles de vos revenus. Si vous détenez une épargne suffisante destinée à votre retraite, il devient donc intéressant d’étudier un transfert sur un PERIn.

 

En cas de détention d’un autre Contrat épargne retraite moins avantageux

Selon votre profil et vos objectifs actuels et à la retraite, il peut être opportun de transférer un Madelin ou un PERP sur un PERIn pour bénéficier de ses nouveaux avantages.

Notamment, si vous détenez un Madelin et que vous n’optez pas dès le départ à la retraite pour la sortie en rente viagère, l’épargne constituée sur le contrat ne sera pas reversée à vos héritiers en cas de décès.

 

En cas de parcours professionnel particulier

Votre parcours professionnel est unique et peut avoir subi des périodes où vous n’avez pas pu pleinement cotiser pour la retraite.

Ouvrir un PER vous permettra de vous constituer un capital et/ou des revenus complémentaires pour maintenir ou voire même améliorer votre niveau de vie.

Quel est le bon timing pour ouvrir mon PER ?​

Faisons le point concernant ma situation patrimoniale

Notre conseil pour votre situation personnelle

Comme chaque situation et parcours sont différents, nos Conseillers en Gestion de Patrimoine (CGP)  vous apportent un conseil personnalisé.

  • Lors d’un premier entretien, votre situation personnelle, vos objectifs et vos contraintes sont pris en considération et analysés.
  • Cela permettra dans un second temps de vous exposer une stratégie patrimoniale, à l’aide notamment du PER.
Actualités Retraite
Les actus, nouveautés et astuces pour mieux préparer ma retraite
Blog Actualités Plan Épargne Retraite en ligne
Historique des trois Plans Epargne Retraite en France (1)
Historique des Plans Épargne Retraite en France

Historique des Plans Épargne Retraite en France Quels ont été les principaux Plans Épargne Retraite proposés en France au cours des dernières années ? CONTENU Historique des Placements Retraite en France Compagnies privées de chemins de fer Les

Lire plus