Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Pourquoi ouvrir un PER à son enfant mineur ?

Ouvrir un PER à son enfant alors même qu’il n’a pas encore commencé à travailler… L’idée peut paraître à première vue étrange, tant l’horizon de placement semble lointain et incertain. 

Pourtant, le PERIn est la seule solution de placement qui va vous permettre d’encadrer véritablement l’épargne de votre enfant lorsqu’il en sera le titulaire à sa majorité.

La raison à cela ? 

Non pas la retraite, mais l’acquisition de la résidence principale qui constitue un cas de sortie anticipée du PERIn.

CONTENU

Anticiper sereinement les projets de vos enfants… 

L’une de nos préoccupations majeures, lorsque l’on commence à alimenter un compte au nom de son enfant, est : que va-t-il en faire lorsqu’il sera adulte ? Va-t-il dépenser cet argent intelligemment, ou va-t-il faire des dépenses absurdes et déraisonnables ? 

Aujourd’hui, le PEL ou l’assurance-vie ne permettent pas d’encadrer les dépenses de votre enfant lorsqu’il aura atteint sa majorité. Ces contrats sont à son nom, et ils pourront être débloqués par lui, sans motif, sur simple demande à son conseiller bancaire ou assureur. En effet, les sommes placées sur un plan épargne logement ou sur une assurance-vie peuvent être récupérées sans aucune justification et n’importe quand. 

Vous pouvez donc épargner sur un PEL ou une assurance-vie depuis sa naissance afin de lui constituer un apport pour son premier achat immobilier ; en revanche, rien ne vous garantira la destinée réelle de cet argent

Ouvrir un PER pour son enfant permet ainsi d’encadrer son épargne et de lui laisser une seule véritable possibilité de sortie à la majorité : l’acquisition de sa résidence principale. Ainsi, à ses 18 ans, votre enfant détiendra au sein de son patrimoine un PERIn bloqué, qu’il ne pourra utiliser que pour un objectif bien précis et réfléchi.

… Tout en allégeant votre fiscalité …

Durant la phase épargne, vous aurez la possibilité de déduire vos versements de votre revenu imposable, même si le PERIn est au nom de votre enfant mineur.

Le fait que vous déteniez déjà un PER n’impactera pas non plus cet avantage fiscal.

Vous pouvez donc cumuler plusieurs PER au sein d’un même foyer fiscal. 

Ainsi, comme il est peu probable que votre enfant ait des revenus imposables, vous pourrez déduire jusqu’à 10% du plafond annuel de la Sécurité Sociale. Cela représente un plafond de déductibilité supplémentaire à votre propre plan épargne retraite de 4114€.

… et en optimisant votre épargne

Enfin, le PERIn enfant offre un dernier avantage majeur :

L’épargne sera mieux diversifiée et offrira donc un meilleur rendement potentiel que le PEL au faible taux. En effet, les sommes versées sur le PERIn seront ventilées sur plusieurs supports en gestion pilotée (choix par défaut) : 

  • Fonds euro à capital garanti (hors frais de gestion)
  • Fonds communs de placement : mixte entre actions et obligations
  • Fonds immobiliers : OPCI, SCPI, SCI
  • Fonds labellisés ISR (Investissement Socialement Responsable)

 

J’hésite à ouvrir un PER à mon enfant mineur ?​

Faisons le point sur ma situation familiale et patrimoniale avec ce Courtier-Expert

Sortie du PERIn pour l’acquisition de la résidence principale

À sa majorité, votre enfant sera pleinement titulaire de son PERIn. Les sommes constituées sur le PER ne seront accessibles qu’à son départ en retraite ou en cas d’acquisition de sa résidence principale. 

Le PERIn est en effet le seul placement qui permet aujourd’hui de bloquer l’épargne de son enfant pour un objectif précis qu’est l’achat de la résidence principale.

Vous avez donc la possibilité, dès sa naissance, d’orienter son épargne afin qu’elle lui constitue un apport pour l’achat de son premier appartement ou première maison, à titre de résidence principale. 

Au moment venu, il pourra faire la demande de déblocage du PER auprès de son Conseiller Patrimonial muni des justificatifs de déblocage anticipé suivant : 

  1. Pièce d’identité en cours de validité
  2. Relevé d’identité bancaire
  3. Justificatif de l’achat de la résidence principale :
    • 3.1. Compromis de vente signé avec attestation sur l’honneur de fournir l’acte de vente ultérieurement
    • 3.2. Acte de vente si l’opération vient d’être signée
    • 3.3. Contrat de réservation ou de Vente en l’Etat Futur d’Achèvement si achat dans le neuf

 

Si vous avez opté pour la déductibilité de vos versements sur le PERIn enfant, alors il y aura une fiscalité appliquée sur le capital et les intérêts sortis pour l’acquisition de la résidence principale : 

  • Barème progressif sur la partie capital (TMI)
  • Flat Tax de 30% sur les intérêts

Comment orienter son épargne au profit d’un enfant ?  

L’épargne que vous constituez pour votre enfant n’a peut-être pas pour seul objectif l’acquisition de sa résidence principale. Vous souhaitez sûrement épargner pour son permis, pour ses études, pour sa future voiture… 

Il est donc intéressant de coupler le PERIn enfant avec d’autres types de placement afin d’optimiser au mieux votre épargne et de répondre à vos différents objectifs : 

Avantages-ouverture-PER-pou

Combien verser sur le PERIn d’un enfant mineur ? 

Le PERIn va permettre à votre enfant de se constituer un apport pour son premier achat immobilier à titre de résidence principale tout en allégeant votre charge fiscale.

Selon votre Tranche Marginale d’Imposition et vos versements déjà réalisés sur votre propre PER, nous calculerons pour vous la somme optimale à verser pour diminuer votre imposition.

Si votre enfant mineur n’a pas de revenus imposables (et c’est généralement le cas), alors vous pouvez verser jusqu’à 4114€ déductibles fiscalement. Si votre fiscalité est élevée du fait de vos revenus importants ou d’une prime exceptionnelle, vous avez également la possibilité d’utiliser les plafonds de 2019, 2020 et 2021 pour un versement en 2022. Cela représente ainsi un premier versement potentiel de plus de 16 000€ avec une économie d’impôt pouvant aller jusqu’à 7 200€ (TMI à 45%). 

Si votre TMI est inférieure à 30% et/ou si vous ne souhaitez pas que votre enfant soit impacté fiscalement lors de la sortie en capital, il est tout à fait possible de ne pas opter pour l’avantage fiscal à l’entrée du PERIn. 

Le PERIn peut être alimenté de façon automatique, tous les mois, sans plafond. Il est donc primordial de définir avec votre Conseiller Indépendant en Gestion de Patrimoine : 

> Vos objectifs de placement pour votre enfant : achat de sa résidence principale, mais aussi le financement de ses études, de ses projets futurs…

> Vos moyens mensuels pour y parvenir qui seront donc répartis notamment sur un PERIn enfant 

> Votre souhait ou non d’alléger votre fiscalité

Un Conseiller veut-il bien me guider ?​

Prenons le temps de discuter de mon projet d'investissement​